Attaque au couteau à la station de métro Schuman: une victime gravement blessée, l’agresseur arrêté

Une attaque à l’arme blanche a eu lieu ce lundi en fin d’après-midi à la station de métro Schuman, en plein cœur du quartier européen. Une personne a été gravement blessée, deux autres légèrement. L’assaillant a été arrêté par la police.

Belga
par
Rédaction en ligne
Temps de lecture 2 min.

Ce sont trois personnes, et non une seule, qui ont été blessées à la suite d’une attaque au couteau survenue lundi soir dans la gare de Bruxelles-Schuman, a pu préciser la police fédérale lundi vers 19h30. L’une de ces personnes est blessée gravement, les deux autres légèrement, a-t-elle déclaré. Le parquet de Bruxelles a affirmé que l’auteur suspecté, qui a été arrêté, est un homme de 30 ans. A priori, il ne s’agit pas d’une agression à caractère terroriste.

Selon nos confrères de Sudinfo, le suspect aurait menacé tous les passants avec son couteau avant de passer à l’acte. La victime a reçu trois coups à l’arme blanche.

Une personne arrêtée

Les faits ont eu lieu à 17h47, selon la police fédérale. Trois personnes ont été blessées par un individu armé d’un couteau. L’auteur a été neutralisé rapidement ensuite par la police des chemins de fer (dépendant de la police fédérale), avec l’appui de la zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles.

Le parquet de Bruxelles a été avisé des faits. Il a précisé, lundi au cours de la soirée, que l’agression s’est produite plus exactement dans une rame de métro, à l’arrêt Schuman. «Trois personnes ont été blessées, dont une a été transportée à l’hôpital avec un pronostic vital engagé», a précisé Martin François, porte-parole du parquet de Bruxelles. «Les deux autres victimes ont été légèrement blessées. Elles ont également été transportées à l’hôpital. La police fédérale des chemins de fer et la police locale bruxelloise sont arrivées sur les lieux et ont pu interpeller un suspect dans la station de métro.»

View post on Twitter

Des images circulant sur les réseaux sociaux montrent comment la police a tenu le suspect en joue, puis l’a contraint de se coucher au sol et l’a menotté. «C’est un homme de 30 ans», a indiqué Martin François. «À ce stade, il ne semble pas y avoir de motif terroriste.»

View post on Twitter

Retrouvez toute l’actualité sur Metrotime.be

BXL

Voir plus d'articles BXL

À la Une

Voir plus d'articles À la Une