Pourquoi les hommes tatoués font-ils craquer les femmes infidèles?

Aujourd’hui, de plus en plus d’hommes et de femmes passent le cap et se font tatouer. Il semblerait même que ce soit un véritable atout pour séduire.

par
Rédaction en ligne
Temps de lecture 3 min.

De plus en plus de tatoués

Les derniers chiffres en date ne sont pas tout récents. En 2017, le Service public fédéral Santé publique estimait qu’environ 500.000 Belges se faisaient tatouer chaque année. Et il a fort à parier que ce nombre soit encore plus élevé en 2022.

Les raisons de cet engouement pour le tatouage sont multiples. «Aujourd’hui, l’essor du tatouage est aussi lié à quelque chose qui est davantage de l’ordre du personnel, de l’individuel, plutôt que de se sentir appartenir à quelque chose de plus large, de plus social. À partir des années 60, le tatouage va exploser grâce au mouvement d’appropriation du corps et d’affirmation de soi », expliquait l’an dernier à la RTBF l’historienne de l’art Alix Nysse.

Le tatouage, une arme de séduction massive?

Mais aujourd’hui, il semblerait que le fait d’être tatoué soit un véritable atout pour séduire. Le site Gleeden, spécialisé dans les rencontres extra-conjugales, a mené une enquête auprès de 5.363 femmes mariées ou en couple inscrites sur la plateforme en Belgique, en France et en Suisse. Il en ressort qu’elles sont 55% à admettre qu’elles trouvent les hommes tatoués plus attirants que ceux qui n’arborent pas cet art cutané.

Où se trouvent les tatouages les plus séduisants?

Gleeden a également demandé à ses femmes les zones corporelles qu’elles préféraient voir tatouées chez les hommes. 81% des répondantes déclarent que ce sont les tatouages sur les bras qui les attirent le plus, suivis par les tatouages XXL recouvrant une grande partie du corps pour 73% d’entre elles.

À l’inverse, ce sont les parties du corps les moins voyantes qui sont les moins plébiscitées par les femmes infidèles: seules 32% se disent attirées par des tatouages au niveau des poignets ou sur les doigts, 14% aiment les tatouages dissimulés dans la bouche et moins d’une femme sur dix (9%) se dit séduites par l’idée d’un tatouage se trouvant sur les organes génitaux.

Pourquoi cette attirance pour les hommes tatoués?

Lorsque Gleeden a demandé à ces femmes mariées ou en couple les raisons de cet attrait pour les hommes tatoués, 64% ont répondu: le fantasme du «bad boy». 58% considèrent que les hommes tatoués sont plus virils et plus de la moitié (52%) y associent un mode de vie plus spontané et dangereux.

«Le fantasme du mauvais garçon, bien que cliché est pourtant toujours d’actualité auprès des femmes mariées. Souvent, elles se sont mises en couple alors qu’elles étaient encore très jeunes et n’ont pas forcément eu l’occasion d’assouvir tous leurs fantasmes, notamment celui de fréquenter un «bad boy». De plus, la personnalité volage ne souhaitant pas se poser associée aux hommes tatoués attise leur intérêt pour près d’un quart des répondantes (23%)», analyse Solène Paillet, directrice de la communication de Gleeden.

«Le tatouage reste dans l’imaginaire collectif féminin associé à une forme de liberté»

«Les femmes mariées à la recherche d’aventures extra-conjugales sont en quête de nouveauté, d’excitation et de frissons. Et elles sont souvent attirées par l’opposé de ce qu’elles ont déjà à la maison. D’ailleurs, plus d’un tiers d’entre elles (36%) justifient cet attrait pour les tatouages par les différences existantes avec leur partenaire actuel. Les femmes mariées à la recherche d’aventures extra-conjugales ont tendance à associer les personnes tatouées à des personnalités transgressives, anti-conventionnelles et plus spontanées. Historiquement, le tatouage était utilisé comme un signe identitaire dans le milieu carcéral et était interdit par la religion. Bien que cet art soit aujourd’hui beaucoup plus populaire et ne constitue plus une forme de marginalisation, il reste cependant dans l’imaginaire collectif féminin associé à une forme de non-conformisme et de liberté », estime Solène Paillet.

Que pensez-vous de son analyse?

Lifestyle

Voir plus d'articles Lifestyle